Colocar aquí el contenido para class "capa" id "capa1"

ESPañol

Peinture
dans la peau
et autres

Fileteado porteño:
art populaire de Buenos Aires
Murs peints

Peintures et aquarelles à la vent

Jorge Molina
peintre - muraliste - fileteador

Le quartier de mon enfance, les amis, la famille, les amours, les pasions… je paint ça, ils sont mon universo creative. Avec mes peintures, filetes et murs peints j’ai parcourri beaucoup de villes, j’ai connu beaucoup de monde : Buenos Aires, La habana, Genève, Gand, Paris, Madrid, Mendoza, Clermont-Ferrand, Albi, Dublin, Córdoba, Toulouse et autres. Dans chaque ville j’ai laissé quelque petite chose de mon quartier, de mes amis, de mes pasions, et j’ai emporté quelque petite chose de les personnes et les endroits que j’ai connú. C’est comme ça comme fonctionnent les choses, en aportant, en emmenant, en emportant, en echangeant, en partageant. Grace tout ça, j'ai fini par comprendre quel chose est l'art populaire. C'est l'art qui nous appartenes, qui nous sensibilise, qui nous concerne, qui nous implique. L'art populaire est notre, et ce n'est pas necessaire être especialistes pour sentir que l'art nous transforme, qu'il nous interpele. En face au pouvoir des élites, en face au snobisme, les approprieteurs et imposteurs, les manipulateurs et mercenaires du l’art pour les minorités; en face ces qui faisent de l’art une outil de l’oppretion et l’égocentrisme neo-liberal, j’ai décidé me opposer avec la force de mes peintures et mon capacité d’organisser activitiés artistiques publiques, dans les rues, solidaires, inclusivers et populaires comme par exemple « peintures murales participatives » avec des organisations sociels, pour les jeunes des écoles, pour centres culturels associativs, etc. –« la montgolfière molina », une galerie d’art ambulant qui à parcouru beaucoup de villes de L’Argentine, Belgique, Suisse et France, les projets « Lilou » et « Peintures murales au quotidien » qui ont fait le débarquement sur Rosario il y a deux ans, et le projet « Les musiciens du triangle de papier » avec de murales et expositions dans France en creeant liens artistiques et solidaires avec l’Orchestre des enfants du Triangle de Rosario. Je suis conscient de que mon attitude est minuscule et peut-être il y aura personne qui soit intéresser pour ça mais c'est le type de choses que je peux faire à mon échele... Concrétement, je suis convaincru de que l’art populaire nous fait libres ou c’est un mensonge.